Argent

1. BANQUE
Ne jamais signer plusieurs chèques ou une autorisation de prélèvement avec une société inconnue.

2. CARTE BANCAIRE
Si vous pensez avoir été victime de vol par votre carte bancaire : 08 11 02 02 17.
Nouvelle version de fraude par Carte de Crédit.
C'est très raffiné puisqu'ils vous donnent toutes les informations, à l'exception de la partie manquante qu'ils recherchent. Remarque : la personne qui appelle ne vous demande pas votre numéro de carte, car ils l'ont déjà.
L'information qui suit doit être lue attentivement. En comprenant bien comment fonctionne l'ARNAQUE des cartes Visa et Master Card, vous serez en mesure de vous protéger.
Une personne fut appelée mercredi par "Visa", et jeudi par "Master Card".
L'ARNAQUE FONCTIONNE COMME SUIT :
La personne qui appelle dit :
Bonjour, mon nom est (Untel), et j'appelle du Département de Sécurité de VISA (ou MASTER CARD). Mon numéro d'identité est 12460. Votre carte nous est signalée pour un achat injustifié et j'appelle pour vérifier. Il s'agit de votre carte VISA émise par (nom de la banque). Avez-vous fait l'achat d'un......... pour un montant de XYZ euros via une société basée en........... ? 
Lorsque vous répondez « NON », il continue en disant : Bien, nous allons recréditer votre compte. Nous surveillons cette société depuis quelque temps, car les achats varient de Xxxeuros à Xxxxeuros, juste sous la limite des Xxxx euros accordée par la majorité des cartes de crédits. Avant votre prochain relevé de compte, nous vous enverrons votre crédit à l'adresse suivante (il vous donne VOTRE adresse).....Est-ce exact ? 
Vous répondez : « OUI ». Il continue en disant qu'ils vont inscrire un rapport de fraude au dossier. Si vous avez d'autres questions, appelez le numéro inscrit au dos de votre carte et demandez le Service Sécurité. Vous devrez vous référer au numéro de contrat suivant...Il vous donne un numéro de 6 chiffres.
Est-ce que vous voulez que je vous redonne le numéro ?

Voici la partie LA PLUS IMPORTANTE de cette arnaque :
La personne vous dit : Je dois vérifier que vous êtes bien en possession de votre carte. Elle vous demandera de retourner votre carte et de regarder certains numéros.
Il y a 7 numéros : les 4 premiers font partie de votre numéro de carte, les 3 suivants sont des numéros de sécurité pour vérifier que vous êtes bien en possession de votre carte. Ce sont les numéros que vous employez à l'occasion d'achats par Internet, par exemple.
Pour prouver que vous avez la carte en main, il vous demandera de lui lire les 3 numéros et vous dira : c'est exact, je devais vérifier que la carte n'avait pas été perdue ou volée et que vous l'aviez toujours. Avez-vous d'autres questions? Vous répondez "NON", il vous remercie et ajoute : "N'hésitez pas à nous rappeler si vous avez d'autres questions" et il raccroche.
Vous n'avez presque rien dit, et jamais il ne vous a donné ou demandé votre numéro de carte. Le but des arnaqueurs est d'obtenir votre numéro d'identification personnel (NIP ou PIN en anglais) à 3 chiffres, inscrit au dos de votre carte : NE DONNEZ JAMAIS CE NUMERO AU TELEPHONE !!! Et dites-leur que vous appelez VISA ou MASTER CARD directement pour vérifier cette conversation. Avec ces 3 numéros, n'importe qui peut utiliser votre carte !! Nous avons rapporté le tout à la Police, tel que conseillé par VISA. Les policiers nous ont dit qu'ils prenaient de nombreux rapports quotidiennement. Ils nous ont demandé de transmettre cette information à toutes nos connaissances.

3. MONNAIE
Lire turque
Depuis le 1er janvier 2006, la Turquie a une nouvelle monnaie, la "nouvelle lire turque" (Yeni Turk Lirasi), qui remplace l'ancienne lire hyper dévaluée, à laquelle on a enlevé pas moins de six zéros. Lorsqu'on regarde la nouvelle pièce de 1 lire, on s'aperçoit aussitôt qu'elle ressemble étrangement à la pièce de 2 euros.
Si on compare ces deux pièces, on constate qu'elles ont exactement la même apparence (un anneau de nickel entourant la partie centrale en cuivre) et quasiment la même dimension. De même, le côté face comporte, comme beaucoup d'euros, une tête (il s'agit ici d'Ataturk, comme les euros nous montrent le roi d'Espagne, le roi des Belges Dante, etc.). La seule différence est qu'à la place du 2 de deux euros, il y a un 1.

Et encore peut-on remarquer que ce 1 est graphiquement très proche du 1 de la pièce de 1 euro. Cette pièce d'une lire turque est donc une habile contrefaçon juridiquement inattaquable de la pièce de deux euros. Or elle vaut 0,4 euro (et en Europe, en réalité, elle ne vaut rien du tout). Elle permet donc de rendre la monnaie, dans toute la zone euro, en faisant de substantiels bénéfices. Pour l'heure, soyez prudents, vérifiez que lorsqu'on vous rend bien des pièces de deux euros, et qu'il ne s'agit pas de pièces d'une lire turque, car elles ont commencé à circuler.